12 trucs indispensables pour écrire un article de blog de qualité

///12 trucs indispensables pour écrire un article de blog de qualité

12 trucs indispensables pour écrire un article de blog de qualité

12 trucs indispensables pour écrire un article de blog de qualité
Votre avis sur ce post

Vous avez peut-être récemment ouvert votre propre blog d’entreprise et souhaitez y consacrer du temps pour cultiver votre image sur Internet. Belle initiative! Il est désormais temps de rédiger votre premier billet de blog et de vous faire connaître sur la toile. Attention cependant à ne pas simplement publier votre billet sans avoir tout minutieusement préparé en amont. Il est nécessaire de connaître certaines techniques qui vont vous permettre d’optimiser votre référencement naturel et ainsi vous exposer plus efficacement sur les différents moteurs de recherche.

Et donc, quelles sont ces techniques qui vont vous permettre d’optimiser vos billets de blog? C’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui grâce à 12 pense-bêtes. Ainsi, la prochaine fois que vous rédigerez un billet, vous n’oublierez pas pas de jeter un oeil à ces différents points pour optimiser vos contenus.

1) Une URL optimisée pour le search

Votre URL n’est pas vraiment l’élément principal en matière de référencement naturel, mais il reste néanmoins important dans le sens où celui-ci fait partie des premiers éléments à être “scannés” par les robots de Google. Pour l’optimiser, intégrez dans votre URL des mots-clés stratégiques qui ont un rapport avec votre contenu.

optimiser un billet de blog

Aussi, évitez les mots-clés superflus et raccourcissez au maximum vos URLS. Voici un exemple d’URL d’origine, ainsi que son URL optimisée. Vous pouvez voir que j’ai supprimé tous les mots-clés qui n’étaient pas pertinents pour les moteurs de recherche ou qui pourraient rendre la lecture difficile aux lecteurs. Pour en savoir davantage sur l’optimisation des URL, consultez le billet de Hubspot : How to optimize URL for search.

2) Choisir un titre d’article qui parle aux visiteurs et moteurs

 Il est important que votre titre d’article soit accrocheur, explicite pour le visiteur et qu’il soit susceptible d’être recherché naturellement sur les moteurs de recherche. Faites également en sorte que votre titre d’article ait un rapport avec votre contenu. Pour qu’un titre soit efficace, il faut qu’il respecte également certaines règles :

– Un titre doit être court si possible, mais descriptif (70 caractères maximum)
– Identifier les mots-clés qui représentent au mieux le contenu de votre page
– Le titre doit être unique et ne pas apparaître sur d’autres pages
– Il doit être accrocheur et inciter à cliquer
– Il doit respecter sa promesse de contenu

titre-seo

Les moteurs de recherche accordent une grande importance aux titres. Veillez donc à leur accorder une attention très particulière vu la haute influence de ceux-ci sur votre positionnement. Le titre que vous attribuez à une page doit être unique, chose logique étant donné que vous ne devez pas avoir deux pages identiques (n’est-ce pas?).

3) Les mots-clés dans votre contenu

Il est important d’ajouter des mots-clés stratégiques pour améliorer votre référencement et ainsi faciliter le travail des robots d’indexation. Attention toutefois à ne pas abuser de cette pratique. Il est certes important d’avoir un bon ratio de mots-clés dans votre contenu (titre et sous-titres inclus), mais le plus important est que ceux-ci soient inclus très naturellement dans votre corps de texte.

Certains pensent qu’intégrer 50x un mot-clé sera bénéfique pour leur référencement! Non! Travailler son référencement est une bonne chose, mais n’oubliez pas que vous vous adressez directement à vos lecteurs et qu’il est donc primordial de faciliter leur lecture, de la rendre agréable. De plus, abuser de mots-clés peut entraîner dans certains cas une pénalité pour “sur-optimisation”. Google est très attentif à ces pratiques et n’hésite pas à pénaliser ou dévaluer les classements de ces pages dans les pages de résultats.

4) Utiliser un langage informel, mais pas trop

Personne ne souhaite vraiment effectuer des recherches pour comprendre votre jargon. Utilisez un langage simple pour expliquer les choses. Ayez en tête qu’une personne qui vient lire sur votre blog peut ne pas connaître le vocabulaire que vous utilisez au quotidien avec vos collègues par exemple.

Employer le bon ton sur votre blog n’est pas la chose la plus aisée. Utiliser un langage informel permet de toucher plus efficacement votre audience, mais attention à ne pas paraître peu professionnel. Tentez de trouver le bon équilibre.

5) Respecter le droit à l’image

Internet n’est pas épargné par les lois en vigueur dans nos pays, peu importe lequel. Il est donc important que vous respectiez tous le droit à l’image. En effet, apporter des images à vos différents contenus permet d’appuyer vos propos et de leur apporter davantage de poids. Libre à vous de placer vos images où vous le souhaitez, mais attention à ne pas enfreindre certaines règles à ce niveau. Utilisez des images libres de droit ou citez les sources de vos images.

6) Organiser son contenu avec des en-têtes de section

Les titres fournissent d’importantes informations d’organisation et de synthèse en matière de web sémantique. Chaque page doit posséder une balise <h1> qui résumera votre page, ainsi que les balises <h2> à <h6> qui organiseront votre contenu. Les utiliser est donc primordial, que ce soit pour organiser votre contenu et ainsi faciliter la compréhension de votre texte pour votre visiteur, ou encore pour des raisons de référencement.

7) Des paragraphes courts

Essayez de garder vos paragraphes les plus courts possibles. Il ne sert à rien de rédiger des gros blocs de textes qui donneront à vos visiteurs juste l’envie de fuir. Misez sur des paragraphes courts, mais riches de sens. La majorité des visiteurs n’ont pas une éternité à consacrer à vos articles! Un lecteur sur Internet n’est pas un lecteur de roman. Souvent, celui-ci cherche une information ou une solution à un problème précis et souhaite donc être renseigné correctement, mais rapidement. Sa lecture est souvent diagonale. Des paragraphes assez courts et espacés rendent la page plus agréable à lire et permettent d’avoir une vue d’ensemble sur les différentes idées traitées.

8) Utiliser des liens internes (et externes)

Les articles de blog sont souvent la première interaction qu’ont les visiteurs avec votre entreprise. Vous souhaitez peut-être qu’ils ne s’arrêtent pas à un article précis et aillent donc plus en profondeur sur votre site. Pour ce faire, il faut intégrer des liens internes (ou backlinks) à votre blog. En d’autres termes, il s’agit de liens entre les pages d’un même site. Ainsi, vous pourrez déplacer rapidement un visiteur d’un point A à un point B.

Vous pouvez également intégrer des liens externes sur votre blog. Il s’agit ici de liens qui pointent vers d’autres sites. Ou alors à l’inverse, des liens qui sont sur d’autres sites et qui pointent vers des pages du vôtre. De plus, ces liens sont importants étant donné qu’ils contribuent au référencement naturel de votre site. Ainsi, les liens sortants que vous intégrez sont considérés comme une “recommandation” de votre part pour le site vers lequel le lien pointe, et vice versa.

9) Des boutons de partage

On ne va pas s’éterniser sur ce sujet! Faire apparaître des boutons de partage sur vos articles vous permettra d’accroître votre visibilité sur le web. Rendez-les visibles et n’hésitez pas parfois à demander à vos visiteurs de partager vos billets de blog! Chaque visiteur est susceptible de partager votre billet au sein de sa communauté, et ainsi de suite. Tout va très vite sur le web, il suffit de publier quelque chose hors du commun pour que cela fasse le buzz et qu’on entende parler de vous aux 4 coins du monde. Bien sûr, encore faut-il trouver l’idée, mais si cela n’intéresse que 100 personnes, cela sera déjà bénéfique pour vous!

boutons de partage

10) Activer les commentaires

Même si vous n’activez pas les commentaires par peur de recevoir des feedbacks négatifs, il faut savoir que vos lecteurs ou clients iront vous critiquer ailleurs si cela n’est pas possible de le faire chez vous. Dès lors, autant les autoriser afin d’avoir un meilleur contrôle des différentes réactions. De plus, les feedbacks vous permettent aussi de vous améliorer dans le futur. Il y a donc aucun intérêt à priver vos lecteurs et clients d’exprimer leurs avis. Vous ne ferez que rendre les choses encore moins contrôlables.

11) Placer des call-to-action 

Le CTA est l’ultime étape avant de convertir votre visiteur en client. Votre billet est peut-être prêt et vous souhaitez certainement être lu, mais surtout, vous voulez que l’on vous commande un produit, que l’on vous contacte ou que l’on s’inscrive à votre newsletter. Tel est votre objectif. Pour parvenir à cela, la présence de call-to-action est incontournable. Je vous invite d’ailleurs à relire ce billet: 5 conseils pour soigner vos call-to-action sur vos sites, emails et formulaires.

12) Avoir un site responsive

Vous ne savez jamais avec quel appareil vos lecteurs lisent sur votre blog. Cela peut être un smartphone ou encore une tablette. Il est donc grandement conseillé d’avoir un site responsive, c’est-à-dire un site qui puisse s’adapter en fonction de la résolution de votre écran. L’utilisateur peut ainsi consulter votre site à travers sa gamme d’appareils et avec un confort visuel et de navigation optimales. A ce propos, Google favorise ces sites dans ses pages de résultats. Et à l’heure où d’Internet qui devient de plus en plus mobile, se priver d’un site responsive est un manque à gagner.

anatomie d'un billet de blog

 

Source : Hubspot

 

 

 

2017-03-15T17:46:02+00:00

Un commentaire

  1. weblicious septembre 21, 2014 à 11:19

    De bons conseils que tout le monde doit garder en tête, et ce quel que soit le secteur du site / blog 🙂 Merci

Les commentaires sont fermés.

Send this to a friend