Blog d’entreprise : 9 règles à suivre

///Blog d’entreprise : 9 règles à suivre

Blog d’entreprise : 9 règles à suivre

Blog d’entreprise : 9 règles à suivre
Votre avis sur ce post

Un blog d’entreprise peut avoir de multiples objectifs : vitrine, lieu d’échange, outil de communication, et j’en passe. Cependant, quelle que soit l’objectif de votre blog, certaines règles se doivent d’être respectées pour ne pas s’écarter des objectifs inhérents d’un tel projet. Depuis maintenant quelques années, un blog est devenu un support de communication à part entière et un atout considérable pour votre entreprise. Il booste votre notoriété, humanise votre image sur la toile, augmente vos ventes et votre trafic.

Une entreprise qui se tient au courant des changements dans son secteur et qui traduit cela sur son blog est une entreprise crédible qui sait démontrer ses compétences professionnelles. De plus, ce moyen peu coûteux et au coeur d’une stratégie d’inbound et de content marketing donne la possibilité de se démarquer de ses concurrents et de créer une relation de proximité avec les cibles visées.

Malheureusement, beaucoup sous-estiment le travail qui doit se faire en amont pour avoir un blog de qualité. Un blog est souvent comparé à une plante, si on ne l’entretient pas comme il se doit, il meurt. C’est pourquoi nous allons aujourd’hui parler de 9 règles à suivre pour faire prospérer son blog d’entreprise.

1. Varier les contenus

Certaines entreprises se plaignent de ne pas avoir assez de visites. Cela peut en partie s’expliquer par un manque d’intérêt de la part de vos visiteurs. N’oubliez pas que vous disposez de 8 secondes pour captiver l’attention d’un lecteur. Il s’agit ici d’une règle fondamentale en matière de marketing de contenu : attirer l’attention (AIDA). Et attirer le lecteur passe également, en dehors de tout aspect visuel, par une variété de formats éditoriaux. En d’autres termes, variez vos contenus!

Varier les contenus

Tenir un blog où vous écrivez chaque semaine un billet de 2000 mots démontre vos compétences, mais encore faut-il que vos lecteurs lisent ce que vous publiez. Nous sommes dans une ère active de la consommation de l’information. Suscitez l’intérêt, la curiosité, l’émotion au sein de vos lecteurs. Vous l’aurez compris, le texte ne suffit plus et attirer l’attention du consommateur passe par des contenus accrocheurs : infographies, vidéos, interviews, images, slideshares, ebooks, livres blancs, etc.

Gardez en tête que ce sont les contenus visuels qui véhiculent le plus efficacement un message. Les contenus les plus partagés sur Facebook et Twitter sont les images sans compter les réseaux sociaux en vogue du moment qui ne jouent que sur l’aspect visuel, à savoir Pinterest ou encore Instagram.

2. S’adresser à votre/vos cibles

Il est très important de savoir à qui s’adresse le message que vous souhaitez diffuser. Attention, votre public-cible peut être vaste, affiné, ou encore voir plusieurs publics-cibles fondamentalement différents. La première étape est de vous mettre à leur place. Comprenez ce qu’ils veulent et dans quelles conditions.

public-cible-blog-entreprise

Au mieux vous connaîtrez votre cible, au mieux vous serez amenés à répondre à leurs attentes. Pour cela, prenez en compte toutes leurs remarques, dialoguez! Et vous développerez ainsi l’engagement de votre audience qui se traduira par des partages, des achats ou d’autres actions bénéfiques pour votre business.

3. Soigner son référencement naturel

Plus vous apporterez des informations régulières et variées sur votre blog d’entreprise, plus vous améliorerez votre référencement naturel (SEO). L’avantage est que cette technique est gratuite, mais nécessite un minimum de connaissances ainsi que du temps. Combien d’entreprises souhaitent apparaître sur la première page des moteurs de recherche? Des milliers! Il n y a pas de magie, cela demande du travail et de la persévérance.

Bien entendu, le référencement naturel ne s’arrête pas à la variété des contenus ou à leur nombre. Il convient aussi de soigner ses titres (H1, H2, etc.) ainsi que les mots-clés utilisés dans vos textes. Chaque page de votre blog se doit d’avoir un titre ainsi qu’une description. Il est également important de renseigner les balises ALT de vos images ou encore de créer des liens entrants et sortants.

4. Décider d’une fréquence de publication

Si Google est friand des sites mis à jour régulièrement, il convient de garder en tête qu’il est préférable d’avoir du contenu qualitatif plutôt que quantitatif. Certes, plus un site est vivant et plus les moteurs de recherche vont le classer comme “vivant”, mieux il sera indexé par ceux-ci. Votre site grimpera de quelques places dans les moteurs de recherche et votre nombre de visiteurs augmentera parallèlement. Mais pour rester crédible et professionnel, soignez votre contenu, 10 billets bien rédigés et bien soignés valent mieux que 20 billets publiés à l’arrache.

ROI-inbound

Ensuite, tout dépend bien entendu de la thématique du blog. Les blogs d’entreprise ont en général comme minimum 2 articles par semaine. Certains secteurs font moins l’objet de changements ou nouveautés que d’autres. Il convient avant tout d’avoir une stratégie globale et de publier en fonction de vos ressources (temps, argent, etc.). L’intérêt est d’écrire le plus possible, le mieux possible, tout en définissant un rythme de publication réaliste pour vous.

5. Utiliser des CTA (call-to-action)

Créer du contenu, c’est du marketing, et dans toute activité marketing, l’internaute a besoin d’une bonne raison pour réagir au message qui lui est adressé. Pour ceux qui l’ignorent, un call-to-action est en webmarketing une image, une invitation ou un texte que l’on adresse à l’internaute pour l’inciter à effectuer une action qui l’entraînera vers un achat en ligne ou une demande d’information par exemple. Il s’agit donc d’attirer son attention à un endroit précis du blog, ici, pour l’amener à effectuer une action précise.

Si cela paraît simple aux premiers abords, il faut savoir que le call-to-action augmente grandement vos chances de convertir vos visiteurs en clients. Un call-to-action n’est pas nécessairement utilisé dans une optique de vente d’un produit ou service, vous pouvez en user pour encourager votre public-cible à télécharger un livre blanc, à vous contacter, à s’inscrire à une formation, etc.

Cependant, pour maximiser les chances d’une action, il faut que certaines conditions soient présentes :

  • Identifier une problématique et voir comment vous pourriez y répondre
  • Quelle solution apportez-vous et quelles en sont les caractéristiques?
  • Identifier votre niveau de crédibilité et la mettre en valeur (témoignages, etc.)
  • Mise en place et réalisation de l’objectif

Call-to-action

Mettez donc vos visiteurs dans les bonnes conditions pour qu’ils réalisent une action. Rendez votre call-to-action bien visible, utilisez des termes qui incitent à faire une action (Téléchargez, appelez, inscrivez-vous, etc.). N’hésitez pas à lire mon billet sur les CTA : Améliorer son taux de conversation en 7 points

6. Etre original et unique

Google dispose de robots intelligents capables de détecter les copieurs des bons élèves. Google apprécie les contenus qui apportent du neuf, rédigés avec grand soin et qui répondent aux requêtes des internautes. Nous voyons souvent les mêmes articles sur la toile. Si nous reprenons le domaine de l’e-marketing, voici ce que nous trouvons souvent :

  • Les 12 commandements des médias sociaux
  • 7 astuces pour générer du reach sur Facebook
  • Etc.

Ces astuces sont très intéressantes, mais tellement souvent relayées! Surpassez-vous, créez du contenu unique et original que d’autres négligent par manque de temps ou d’intérêt. N’oubliez pas : vous n’êtes pas le centre du monde. Les internautes ne cherchent pas spécialement après vous, ils cherchent surtout l’information qui répond à leur besoin, à leur question.

7. Favoriser les partages

A l’ère des réseaux sociaux, il serait stupide de passer à côté des nombreux boutons sociaux qui permettent aux lecteurs de relayer votre contenu. Bien entendu, les boutons ne suffisent pas. Le contenu joue également un rôle majeur dans le partage ou non d’un contenu. Webrank a repris une étude qui explique que les articles d’au moins 2000 mots connaissent en règle générale plus de partages. S’ajoutent à cela les billets contenant au moins une image qui font l’objet d’une augmentation du nombre de partages.

L’étude explique également que susciter l’émotion au sein de l’esprit de vos lecteurs, notamment le divertissement! Le rire et l’amusement sont des émotions qui favorisent le partage. D’autres facteurs entrent forcément en compte, à savoir les influenceurs qui jouent un rôle très important ainsi que les contenus qui inspirent confiance. Soyez donc un pilier et une référence dans votre domaine!

8. Créez des liens entrants et sortants

De nombreux blogs négligent fortement les liens hypertextes qui sont pourtant l’essence même du web. Ceux-ci permettent de naviguer d’une page à une autre grâce à de simples clics. Oui, la richesse d’un site Internet se mesure également à sa capacité à faire naviguer les internautes à travers la toile. N’hésitez donc pas à insérer des liens externes si vous voyez une source qui peut venir appuyer votre billet et que celle-ci dispose d’informations intéressantes pour vos lecteurs.

À l’inverse, proposer un contenu de qualité vous permettra également de bénéficier de liens qui pointeront vers des pages de votre blog. Les liens sont capitaux car transmettent la popularité des pages. Plus la page qui amène des visiteurs sur votre site est populaire, plus elle propulsera votre page dans les moteurs de recherche.

liens sortants et entrants

Gardez à l’idée que plus le nombre de sites pointant vers votre blog ou site est grand, plus Google trouvera celui-ci intéressant. Attention par contre à ne pas abuser de cette pratique. Google rôde et sanctionne les sites qui utilisent des procédés malhonnêtes!

9. De la patience…

Comme expliqué dans un des points susmentionnés, doper son trafic et grimper dans les premiers résultats de recherche ne se fait pas du jour au lendemain. Vous ne verrez jamais apparaître des résultats très significatifs qu’après du moyen ou long terme. La régularité et la persévérance sont des atouts nécessaires pour gravir les échelons. Investissez-vous sur une longue durée, soyez patients et les résultats apparaîtrons tôt ou tard.

Conclusion

Après un franc succès auprès des particuliers, le blog semble attirer de plus en plus de chefs d’entreprises. Beaucoup de dirigeants n’osent pas franchir le cap à cause des ressources limitées auxquelles elles doivent faire face (budget ou temps), et d’autres ignorent tout simplement le potentiel de la tenue d’un blog. Quoi qu’il en soit, l’important est ne pas se lancer sans avoir élaboré une stratégie éditoriale claire. Définissez-vous des objectifs et faites tout pour les atteindre!

2017-03-17T10:34:42+00:00

Send this to a friend