Comment utiliser Google Suggest pour votre référencement ?

///Comment utiliser Google Suggest pour votre référencement ?

Comment utiliser Google Suggest pour votre référencement ?

Comment utiliser Google Suggest pour votre référencement ?
5 (100%) 3 votes

Google Suggest fait l’actualité pour les résultat parfois drôles qu’il propose. C’est souvent d’ailleurs quand ces résultats sont négatifs. Il a été accusé de manipulation politique et a accidentellement gâché d’innombrables films, émissions de télévision et même des jeux vidéo.

Mais Google Suggest est aussi un puissant outil de marketing que les professionnels du référencement et d’autres spécialistes du marketing numérique utilisent depuis des années de diverses façons.

Les professionnels du référencement, les spécialistes d’Adwords, les rédacteurs web, les producteurs de vidéos et les gestionnaires de médias sociaux font partie des différents spécialistes du marketing numérique qui utilisent sur Google Suggest. Cet outil les aide dans la recherche de mots-clés et la découverte des intentions de recherche des internautes afin de mieux optimiser leurs pages web, voyons ce qu’il en est !

Tout savoir sur Google Suggest

Qu’est-ce que Google Suggest ?

L’outil a été créé par Créé par l’ancien Googler Kevin Gibbs et par une autre ancienne Googler, Marissa Mayer, plus connue pour avoir été CEO de Yahoo. C’est en 2008 que Google a intégré la fonctionnalité dans son moteur de recherche par défaut (c’était auparavant une fonction opt-in) et, depuis lors, Google a étendu la fonctionnalité tandis que d’autres plates-formes majeures comme Facebook, Twitter, Amazon et bien d’autres l’ont adoptée.

Google Suggest est le nom de la fonction d’auto-complétion de Google. Google Suggest est, selon les propres termes de Google, une fonction conçue pour accélérer les recherches que vous commencez à taper.  Si un utilisateur saisit un mot dans le champ de recherche de Google, les termes associés sont automatiquement affichés dans un menu déroulant. Ces suggestions sont générées à partir des termes les plus fréquemment recherchés. Si un utilisateur saisit la requête “pourquoi Facebook”, par exemple, des termes associés tels que ceux-ci sont suggérés.

google-suggest

Il est intégré partout où Google pouvait l’intégrer, y compris sur les applications Google pour iOS et Android et la barre d’adresse du navigateur Chrome. Il est aussi bien sûr sur la page d’accueil de Google et n’importe où ailleurs vous pouvez voir le moteur de recherche Google.

On estime qu’il permet d’économiser plus de 200 ans de dactylographie par jour et qu’il réduit le fait de devoir taper les requêtes d’environ 25 %. Cette fonction aide les utilisateurs à gagner du temps et peut également leur fournir des informations supplémentaires sur le sujet qu’ils recherchent. Google Suggest est essentiel pour les entreprises et les personnes soucieuses de leur réputation en ligne.

Il y a plusieurs risques et opportunités potentiels associés à Google Suggest, tant du point de vue du marketing que de l’internaute lambda.

Comment fonctionne Google Suggest ?

Fondamentalement, la fonction de suggestion automatique de Google vise à améliorer l’expérience utilisateur de son moteur de recherche. Les suggestions aident le chercheur à gagner du temps sur base de recherches les plus tapées et contenant les mêmes mots. Google considère qu’il est probable que vous fassiez une recherche qui a déjà été souvent faite.

Google appelle les termes affichés par l’auto-complétion des prédictions plutôt que suggestions. Suggest est conçu pour aider les gens à effectuer une recherche qu’ils avaient l’intention de faire, et non pour suggérer de nouveaux types de recherches à effectuer. Ce sont les meilleures prédictions de la requête que vous étiez susceptible de continuer à entrer.

Google prend en compte les recherches réelles qui sont effectuées sur son moteur. Ensuite, il montre les recherches communes et les tendances pertinentes pour les personnes qui sont liées à votre emplacement et aux recherches précédentes. source

Une grande partie du comportement de l’outil est généré par ordinateur, avec des données recueillies à partir de millions d’autres recherches Google et leurs résultats, y compris le contenu de ces pages.

Pourtant, on peut malgré tout penser que Google Suggest influence l’utilisateur. Cela se produit consciemment – “Je vais juste jeter un coup d’œil à ce que Google me suggère” – aussi bien qu’inconsciemment. L’une des raisons est que la fonction de complétion est devenue une partie intégrante de la recherche Google pour la plupart des gens. Les exemples mentionnés ci-dessus ont donné des situations dans lesquelles la fonction de complétion automatique influence clairement notre comportement de recherche. Il est devenu évident que cela peut être un avantage pour certaines entreprises et un désavantage pour d’autres.

L’actualité peut impacter à court terme les prédictions comme le mariage royal en Angleterre qui amène Google à prédire ceci quand on tape simplement le mot mariage :

google

La langue utilisée et le lieu de saisie de la requête de recherche jouent également un rôle. C’est d’autant plus vrai quand il s’agit de recherche mobile,  les appareils mobiles connaissent notre emplacement et cela joue un rôle dans les prédictions de Google. Comme les smartphones nous géolocalisent, il semble impossible d’obtenir des résultats de recherche locale à partir d’autres endroits – contrairement aux ordinateurs. Au lieu de cela, les suggestions de recherche locale affichent toujours l’emplacement actuel d’une personne – quels que soient les paramètres.

Il faut aussi savoir que Google suit des directives strictes en matière de pornographie, de violation des droits d’auteur, de violence et d’autres termes négatifs. Ainsi, le fournisseur du moteur de recherche filtre automatiquement les termes qui peuvent être classés dans les domaines problématiques mentionnés ci-dessus.

Google Suggest et la gestion de l’e-réputation

Google Suggest joue un rôle important dans le domaine de la gestion de la réputation en ligne. La façon dont une entreprise est perçue en ligne et en public dépend fortement non seulement d’une position professionnelle, mais aussi des utilisateurs d’Internet. Grâce à Twitter and Co., l’information et les critiques se répandent comme un feu de forêt virtuel. Aujourd’hui, les entreprises dépendent de l’opinion d’une foule immense et partiellement anonyme. Cela a des effets sur la complétion automatique de Google Suggest, par exemple à la suite de l’utilisation de certains termes de recherche au fil du temps.

Lorsqu’un utilisateur recherche votre nom ou votre marque, la première chose qu’il voit, avant même votre site sur le SERP (page de résultats du moteur de recherche), ce sont les prédictions liées à ce nom. Si ces prédictions sont négatives, ou même si l’une d’entre elles est négative, cela peut avoir un impact réel sur l’image d’une entreprise ou d’une personnalité. Regardez ce qu’il en est après un an de présidence de Macron :

google-autocompletion

Parfois, Google associait sur le simple nom d’une marque des termes négatifs. Comme le comportement de recherche et la fréquence de recherche affectent Google Suggest, ce phénomène peut s’expliquer par des tendances à court terme mais cela pouvait aussi être une tendance de fond. Lorsque cela se produit, les clients potentiels peuvent être désactivés de la marque. Google s’est auto-censuré comme vous pouvez voir la différence entre les deux captures écartées de 4 ans.

google-suggest-microsoft

google-suggest-microsoft

Plus aucune suggestion !!

 

Google Suggest et référencement

Même si le but premier du menu déroulant est de réduire le temps qu’un utilisateur passe à taper en offrant des prédictions, il y a un certain nombre d’autres façons utiles de l’utiliser notamment pour en tirer :

  • des idées de contenu,
  • des suggestions de mots clés,
  • de l’exploration des intentions,
  • et comme vu ci-dessus, la gestion de la réputation en ligne.

La Recherche de mots-clés

Chaque SEO le sait, trouver les bons mots clés et les intentions de recherche sous-jacentes est une tâche longue et laborieuse, mais c’est aussi le fondement de toutes les stratégies de référencement, et ce depuis longtemps. Le ciblage explicite par mots-clés na évolué, mais les mots-clés et les idées qui s’y rattachent seront toujours une partie importante du marketing des moteurs de recherche. La recherche de mots-clés est l’une des premières tâches abordées au début du référencement d’un site pour comprendre non seulement une marque et le contenu qu’elle crée, mais aussi ses lacunes potentielles, les forces et faiblesses du site Web et les lacunes du contenu.

Google Suggest est un outil qui peut être intégré de façon complémentaire avec les outils usuels utilisés pour la recherche de mots clés tels que Google Keyword Planner, Answerthepublic, Serpstat, Ubbersuggest et d’autres bases de données. Là ou certains outils vont vous fournir des idées des bons mots-clés que vous voulez cibler en tenant compte de la fréquence de recherche mensuelle, de la concurrence et même du coût par clic, d’autres vont vous afficher des requêtes de longue traîne ou encore des questions posées. L’un des avantages de Google Suggest est justement sa capacité à découvrir des requêtes de longue traîne qui sont couramment recherchées sur le Web. Ces mots-clés sont incroyablement utiles pour combler les lacunes de contenu, mais ils offrent également des possibilités infinies en termes d’articles de blog de grande valeur et de contenu éducatif dans le créneau d’une marque.

Comme toujours, assurez-vous d’être déconnecté de Google pour vous assurer que vous limitez la personnalisation pour éviter de biaiser les prédictions. Pour aller même plus loin, mieux vaut utiliser un navigateur comme TOR ou un VPN.

Outils en ligne basés sur Google Suggest

Il existe différents outils permettant d’obtenir des mots clés tirés de Google suggest. C’est le cas de :

  • https://keywordtool.io/google-suggest
  • https://whatdoyousuggest.net

Les intention de recherches

Les pages sont plus performantes lorsqu’elles satisfont pleinement l’intention de l’utilisateur d’une requête de recherche. Comprendre l’intention de l’utilisateur est important parce que cela nous donne des indications précieuses sur le contenu de la page web, sa mise en page et son objectif. Utiliser Suggest pour mieux comprendre l’intention de l’utilisateur est un travail assez lourd puisque la visite de nombreuses pages Web différentes dans les résultats de recherche liées à des prédictions spécifiques va prendre du temps. Et ensuite, il faudra seulement améliorer notre page en fonction des résultats trouvés. Les mots-clés chevauchent diverses étapes de l’intention de l’utilisateur, et sans plus de contexte de mots-clés, il peut être difficile de comprendre l’intention.

Google suggest vous aidera ainsi à comprendre les différents mots-clés et l’intention qui les entourent. Il aidera également les référenceurs à reconnaître le volume de contenu autour d’étapes d’intention spécifiques, ainsi que les phrases à longue traîne et les étapes d’intention qui pourraient être optimisées en priorité.

Est-il possible de modifier ce que Google Suggest affiche ?

Dans le cadre de la gestion de la réputation en ligne Google Suggest ne peut être ignoré. Il faut être vigilant et travailler pour compenser les prédictions négatives :

  • Participer aux conversations autour de votre marque pour s’assurer que les bonnes connexions soient faites dans Google Suggest.
  • Optimisation des comptes de médias sociaux pour renforcer les connexions positives qui peuvent être éclipsées par des connexions négatives.
  • Construire une image de marque et un message cohérents avec une association positive de mots-clés.
  • Construire des backlinks pour des associations positives de mots-clés avec votre nom.

Manipulation de l’algorithme ?

Il y a toujours des petits malins qui essaient, parfois avec succès de tromper Google. Il semble que 1 résultat affiché sur 200 serait manipulé. Le résultat de la manipulation apparaîtrait après 3 mois et le coût serait de 2500 dollars ! Pour certains sites, le jeu peut en valoir la chandelle.

Selon cet article très intéressant incluant une vidéo et des slides,

C’est l’un des types les plus récents de techniques de blackhat search engine optimization (BHSEO) observées. L’équipe de recherche dit qu’elle a identifié plusieurs entreprises qui offrent de tels services, ce qui implique habituellement deux étapes – “empoisonner” les suggestions et ensuite “empoisonner” les listes de résultats de recherche où les utilisateurs atterrissent lorsqu’ils sélectionnent la suggestion de recherche empoisonnée.
“Nous avons constaté que la manipulation des suggestions est déjà devenue une activité en plein essor, avec des dizaines de services disponibles en ligne”, ont déclaré des chercheurs.

Certains services utilisent des outils spéciaux qui automatisent les requêtes de recherche dans les navigateurs sans tête répartis sur différentes adresses IP, tandis que certains services utilisent des opérateurs humains.

“Nous sommes surpris de constater que cette nouvelle menace est effectivement omniprésente et qu’elle a un impact important sur l’Internet d’aujourd’hui “, a déclaré l’équipe de recherche.

“Plus précisément, plus de 383K suggestions manipulées (à travers 257K déclencheurs) ont été trouvées dans les principaux moteurs de recherche, y compris Google, Bing et Yahoo ! “En particulier, nous avons constaté qu’au moins 0,48 % des résultats d’autocomplétion de Google sont pollués.”

L’équipe a également identifié plus de 3 000 sites dans les listes de résultats de recherche qui apparaissent lorsque les utilisateurs cliquent sur les suggestions autocomplètes, ce qui signifie que la deuxième partie de cette stratégie de blackhat SEO est aussi réussie que la première.

Technique appelée à devenir populaire grâce aux appareils mobiles.

Pire encore, cette technique est appelée à devenir extrêmement populaire à mesure que le nombre d’utilisateurs de l’Internet mobile continuera de croître. Les suggestions autocomplètes de recherche jouent un rôle crucial dans la recherche mobile, les utilisateurs se basant souvent sur ces suggestions au lieu de taper une requête complète.

Tous les moteurs de recherche qui offrent la fonction de recherche auto-complète sont vulnérables à de telles attaques, pas seulement Google, Bing ou Yahoo. La liste comprend également les moteurs de recherche Baidu et Yandex.

Une fois de plus il faut choisir son camp entre White Hat SEO et Black Hat SEO 😉

 

 

2018-06-06T10:07:36+00:00

Send this to a friend