Au royaume du contenu, l’image est reine. Intégrer le contenu visuel à votre stratégie de visibilité web, c’est un très bon placement. L’image attire, informe, engage,… En outre, elle passe d’un média à l’autre avec la même efficacité. Explication.

Avant, une image valait mille mots. Mais ça, c’était avant ! Aujourd’hui, les spéculations sur sa valeur ont fait monter sa cote en flèche. Le contenu visuel est devenu un élément stratégique de visibilité web. Un enjeu pour les marques.

Vous en doutez encore ? Ok, alors que répondez-vous à ces 3 questions ?

  • Facebook aurait-il dépensé 1 milliard pour acheter Instagram  si la photo n’était pas importante ?
  • Youtube compterait-il 800 millions de visiteurs uniques par mois si la vidéo n’intéressait personne ?
  • Pinterest serait-il devenu le 3e réseau social, aux Etats-Unis, si les contenus visuels (photos, vidéos, infographies) laissaient tout le monde de marbre ?

Bienvenue dans l’ère du picture marketing. Bah oui, il fallait bien mettre un qualificatif un peu pompeux pour chapeauter le tout. Le picture marketing, c’est le fait, pour une marque, de promouvoir ses produits, services, valeurs par le biais de contenus visuels comme les photos, vidéos, dessins, infographies.

Intégrer l’image dans votre stratégie de contenu, c’est un excellent placement. Et voici pourquoi…

Le contenu visuel attire

Dans le flot d’informations, l’image attire le regard. Facile à consommer, simple à interpréter. L’image réclame peu d’efforts. C’est pour cette raison qu’elle est si populaire. Pour un internaute pressé, elle est un bon compromis. Il lit ce qui l’intéresse. Il survole le reste.

Si l’image attire, un beau visuel séduit. Pourquoi croyez-vous que les publicités pour les voitures, les voyages ou encore la lingerie féminine sont construites autour de l’image ? Les beaux visuels ont cette capacité de susciter du rêve, de provoquer le désir.

Publicité Victoria's Secret

Qui a d’abord regardé le texte de cette pub de Victoria’s Secret ? 😉

Et vous dans tout ça ? Vous allez me dire : « Ça ne s’applique pas à moi. Je ne suis pas une marque branchée ». Peu importe. Vous avez de nombreux avantages à tirer du marketing par l’image.

Vous êtes décorateur d’intérieur ? Montrez vos œuvres. Vous fabriquez des meubles rustiques ? Montrez vos créations, votre atelier. Vous êtes restaurateur ? Montrez vos plats, le dressage de vos tables, vos cuisines,… Il y aura toujours un public réceptif à vos partages et vos valeurs.

Le contenu visuel informe et démontre

Une image vaut mieux qu’un long discours. Si tout ce que vous comptez écrire peut se résumer en une photo, une vidéo ou un encore un dessin, privilégiez cette option. Attention, ne laissez pas tomber le texte pour autant. C’est lui qui permet votre référencement, notamment (nous y reviendrons dans un prochain billet). Mettez-le juste au service de votre contenu visuel.

Ça me rappelle un de mes billets. Par l’exemple du remplacement d’un pneu crevé, j’y explique en quoi Youtube répond efficacement à une problématique. Ici, la vidéo est le contenu le plus pertinent pour répondre à une demande aussi spécifique.

Prenons encore un autre exemple. Imaginez que vous soyez un professeur de guitare tellement bon que vos élèves atteignent le niveau rythmique de James Hetfield et la qualité de solos de Steve Vai. Hell Yeah ! Vous pourriez être tenté de le dire, de l’écrire. Ca paraitrait un peu prétentieux et personne n’aurait la preuve que c’est vrai. Et si vous le montriez tout simplement avec une vidéo ?

Les vidéos de leçons de guitare sont très populaires. Sur le plan pédagogique, c’est le meilleur moyen de comprendre l’instrument. Jetez un œil à l’exemple ci-dessous : le nombre de vues de la vidéo, les nombres de feed-back positifs, le nombre d’abonnés à la chaine Youtube,… Et sur le plan stratégique, c’est bien pensé aussi. Une URL pointe vers une landing page. Un appel à l’action vous invite à cliquer et recevoir différents avantages.

Le contenu visuel booste le référencement naturel

En 2007, Google introduit la recherche universelle. Le moteur enrichit les résultats de recherche classiques (simples pages web au format texte) d’autres résultats issus des moteurs de recherche spécialisés : images, vidéos, actualités,…

Dans le but de fournir, à l’internaute, les meilleures informations par rapport à sa requête, Google continue de développer la recherche universelle. Les résultats de restaurants sont notamment enrichis d’avis des utilisateurs. Ces avis prennent la forme de cotes ou d’étoiles (rich snippets).

Autre exemple. Regardez le premier résultat pour la requête « pi » :

Premier résultat pour Pi dans les SERP

Le but de la recherche universelle ? Fournir le contenu le plus pertinent pour votre requête

Le contenu visuel passe partout

En 1997, l’excellent Philippe Marion introduit le concept de la transmédiagénie. Il définit celle-ci comme une aptitude à la circulation:

« Des contenus qui ont « une propension au glissement intergénérique : ils se propagent aisément de la presse écrite au cinéma, de la radio à la télévision, du journalisme à la publicité, du reportage au feuilleton… »

Philippe Marion “Narratologie médiatique et médiagénie des récits”, Recherches en communication, N°7, 1997, pp. 61-87

Sur le web, le contenu transmédiagénique par excellence, c’est la photo. Jugez plutôt :

  • la photo sur un site web : ça fonctionne !
  • la photo dans une campagne e-mailing : ça fonctionne !
  • la photo sur les plateformes sociales : ça fonctionne !

Vous le constatez : investir dans un contenu visuel, c’est disposer dans format partageable sur les différents canaux web. Intéressant, non ?

Le contenu visuel engage

L’image fonctionne très bien sur les médias sociaux. D’abord parce qu’elle est rapidement consommée. C’est important dans un contexte d’instantanéité. Ensuite parce qu’une image est sociale par définition. Elle traduit le regard de son auteur ou de la personne qui la relaie. Elle communique une intention.

L’algorithme de Facebook, l’edgerank, attribue le plus de poids aux contenus visuels comme les photos ou vidéos. Un post constitué d’un de ces contenus a plus de probabilité de toucher un grand nombre d’internautes.

Couverture Facebook Gucci

20.000 likes, 850 partages, 420 commentaires ! Engageante l’image ?

Quelques chiffres en complément :

  • sur Facebook, les photos reçoivent 39% d’interactions en plus ;
  • le format infographie est 10 fois plus tweeté qu’un post traditionnel ;
  • sur Instagram, on dénombre 8500 likes et 1000 commentaires par seconde,…

Pour aller plus loin dans la réflexion, je vous conseille de jeter un œil à cette infographie. Si vous ambitionnez de développer votre marketing sur Instagram, cet article va vous aider.

En conclusion

Dans un contexte web de saturation et d’instantanéité, le contenu visuel est votre allié. Il vous permet d’accrocher votre audience, de l’informer rapidement, de l’engager. Et puis la capacité de l’image à passer d’un canal de communication à l’autre avec égal bonheur en fait un investissement intéressant.