Le marketing de contenu représente la tendance du moment dans le domaine de l’e-marketing. L’idée est de fournir du contenu pertinent au consommateur afin de les fidéliser autrement que par des méthodes trop intrusives comme la publicité. Le but est de créer une réelle conversation avec la cible afin d’avoir une image plus humaine.

Cependant du point de vue des consommateurs, le marketing de contenu peut susciter énormément d’interrogations.

  • Qu’en sera-t-il de la pertinence du contenu sur internet lorsque les marques seront la source d’information principale ?
  • Au moment où la majorité des marques adopteront le marketing de contenu, cette technique deviendra-t-elle aussi intrusive que la publicité ?

Les marketeurs devront prendre en compte ces éventuelles questions que se poseront les consommateurs pour

  • d’une part, fournir du contenu pertinent et pas uniquement mercantile afin de créer une relation avec les consommateurs comme un simple blogueur le ferait avec ses lecteurs
  • et d’autre part, il faudra éviter toutes les techniques agressives pour rendre visible son contenu car un contenu pertinent, s’il est relayé par des influenceurs, pourra devenir visible sans l’intervention de la marque.

Lorsque le marketing de contenu a été assimilé par la marque comme étant une technique rentable, la marque devra mettre en place sa stratégie. Voici 16 réflexions tirées de l’infographie en fin d’article, qui permettront de créer une stratégie durable :

1. Chaque campagne marketing aura son lot d’échecs.

Comme dans toutes les épreuves il est très rare de tout réussir dès le premier coup. Le plus dur est de savoir repérer ce qui, dans nos échecs, pourra nous faire rebondir et nous donner les clés pour les prochaines réussites. Il est donc primordial de comprendre que dans l’échec se trouvent les éléments pour réussir et que par conséquent, sans nos échecs, aucune réussite n’est possible.

Key

2. Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas peur ?

Nos actions sont brouillées par toutes sortes de peurs : la peur de décevoir, la peur de l’échec ou encore la peur d’un trop grand succès… La peur ne reflète jamais parfaitement nos raisonnements rationnels, elle est fondée sur notre imagination : nous imaginons ce qui pourra se passer dans le futur.

Avant d’agir, il est important d’éliminer cette peur et de se demander quels sont réellement les bénéfices et inconvénients de nos actions sans ce sentiment. Les choses pourront ainsi être analysées de façon plus approfondie en évitant de se focaliser sur les éléments négatifs.

fear1

3. Racontez une histoire.

Les consommateurs s’attacheront bien plus à une marque s’ils ont l’impression de la connaître. Pour cela, il faut que la marque prenne la peine de poster des publications qui ont un lien entre elles. En d’autres termes, il faut que la marque raconte un récit, une histoire et ne poste pas des événements qui n’ont aucun lien les un avec les autres.

Brand-Story

4. Surprenez votre cible.

La surprise est le meilleur moyen de ne pas ennuyer votre cible et de toujours susciter en elle ce sentiment que l’on a lorsque l’on est face à une nouveauté. En effet, la nouveauté engendre la curiosité et la curiosité engendre cette envie d’en savoir toujours plus… Un mécanisme intéressant pour les marques puisque, plus les consommateurs en sauront sur la marque, plus ils se sentiront proches de celle-ci.

surprise

5. Tout est basé sur des connexions.

Internet est devenu un grand amas où tout est connecté. Tout changement, toute évolution sur internet fini par avoir un impact sur toutes les structures présentes. Toutes les structures, tous les éléments présents sur le net tournent autour de relations émotionnelles et des réseaux sociaux.

En assimilant cela, on comprend qu’en tant que marque il est important de se considérer comme faisant partie d’un tout et de ne pas se focaliser sur soi. La marque doit créer des relations et comprendre les relations pertinentes qu’elle pourrait faire et qui lui permettront d’accéder à d’autres relations et ainsi de suite jusqu’à pouvoir se créer une communauté constituée d’individus tous liés entre eux, tout en étant liés à la marque.

liaison-internet

6. La surprise, les émotions et le bonheur.

Comme nous l’avons dit plus haut, il est important de surprendre afin de renouveler l’expérience. La surprise peut parfois susciter des émotions intenses ou non qui marqueront bien davantage les consommateurs. Remarquons que surprise et émotion sont rarement dissociables. Si l’on n’est pas surpris, cela signifie que l’on n’est pas face à une nouvelle situation ainsi les émotions suscitées par cette situation ont déjà été vécus et sont par conséquent moins intenses.

Tout le monde souhaite le bonheur, parler du bonheur. Symboliser le bonheur dans une campagne de marketing de contenu peut donc énormément apporter.

emotion

7. Utiliser toutes les données pour écrire.

A travers les formulaires ou autres interactions avec la cible, il est possible de récolter énormément d’informations. Exploiter ces informations permettra de personnaliser la campagne de marketing de contenu afin de la faire coïncider au mieux avec les attentes des consommateurs.

data

8. Le marketing traditionnel reste important.

Le marketing traditionnel consiste à utiliser la publicité ou d’autres techniques qui ne s’adaptent pas aux consommateurs et qui viennent l’interrompre au lieu de lui fournir une information au moment où il en avait besoin. Cette technique marketing est encore intéressante pour lancer une campagne de marketing de contenu et lui donner de la visibilité auprès d’une cible assez large au départ. Rappelez-vous que l’inbound et l’outbound sont complémentaires. Ensuite, tout le travail du marketing de contenu sera de filtrer cette cible jusqu’à uniquement garder ce qui est pertinent pour la marque.

marketing-traditionnel

9. Identifiez le moment où votre audience est la plus active.

Beaucoup d’outils peuvent vous indiquer les moments les plus favorables pour poster vos publications. Par exemple, les insights de Facebook, Buffer ou encore Followerwonk. Repérer ces moments vous permettra de tirer le maximum de bénéfice de vos actions sur les médias sociaux.

time-social-media

10. Il faut penser avec vos sentiments.

“Nous ne sommes pas des machines pensantes avec des sentiments. Nous sommes des machines avec des sentiments et qui ont la faculté de penser…”

En marketing de contenu, bien davantage que dans les autres types de marketing, il est important de penser avec nos sentiments car c’est ainsi que nous pourrons d’abord ressentir nos publications en se mettant à la place des internautes pour ensuite analyser l’impact sur la stratégie de l’entreprise.

feeling

11. Les histoires demandent une structure.

Une histoire doit être constituée d’une série d’éléments liés et qui se suivent dans un ordre chronologique. Raconter une histoire permettra de donner l’impression aux consommateurs de bien connaître la marque. La Timeline de Facebook s’adapte bien à cela. Un très bon exemple de Timeline est celui du New York Times qui est remonté jusqu’aux années 1800 lors de la création de son premier journal.

inline-facebook-innovative-uses-of-Timeline-nytimes

12. Tous vos collègues peuvent avoir une bonne idée.

Toute personne impliquée dans l’entreprise est susceptible d’avoir une bonne idée. De plus les personnes qui ne sont pas spécialement dans le marketing pourraient avoir des idées bien plus brillantes. En effet, ces personnes ont un certain recul qui leur permettra de d’abord penser en tant que consommateur plutôt qu’en tant que marketeur.

ideas

13. Il faut avant tout être humain.

La marque doit créer une atmosphère qui la rende plus proche des consommateurs. Raconter son histoire permettra aux consommateurs d’avoir cette impression de la connaître. Il faudra donc veiller à penser comme un humain et pas comme une marque, en discutant avec la cible et en comprenant ce dont ils ont besoin tout en créant des stratégies peu intrusives qui demandent beaucoup de patience du côté des marques mais qui augmente la satisfaction des consommateurs.

being-human

14. Le contenu doit être honnête et authentique.

Inutile de mentir ou d’exagérer les situations car si cela venait à se faire savoir, les conséquences pourraient être dramatiques pour la marque surtout avec la montée des médias sociaux. L’honnêteté et la transparence peuvent devenir la force d’une entreprise puisque cela reste dans l’optique d’avoir cette image humaine.

Inutile également de copier la concurrence, l’authenticité permettra de mettre en avant la vraie personnalité de la marque.

pinnochio

15. Repérez les blogueurs influents dans votre domaine ou devenez-le.

Lorsque l’on se lance dans le marketing de contenu le premier obstacle est souvent de savoir qui relaiera nos contenus et qui sera réellement intéressé. Les blogueurs influents peuvent être de véritables tremplins pour une marque s’ils acceptent de parler d’elle.

Il n’y a pas encore de blogueurs influents dans votre domaine ? Devenez-le ! L’avantage est que vous créerez du contenu qui pourra devenir une référence pour toutes les personnes intéressées par votre domaine ce qui améliorera votre image professionnelle.

Faut-il devenir blogueur si d’autres blogs influents existent dans notre domaine ? Oui, un blog peut énormément apporter à une entreprise au moins pour être bien référencée sur les moteurs de recherche. Le blog est une source importante de trafic. Cependant, si d’autres blogueurs influents existent la stratégie sera différente, il faudra veiller à ne pas répéter ce qui a déjà été dit et trouver un moyen de rentrer en contact avec ces blogueurs.

blog-3

16. Traquez ce qui se dit de vous.

Il est important de traquer tout ce qui se dit de vous en utilisant des outils adéquats comme Mentions, Google Alerts ou encore Alerti. Cela permettra de rebondir rapidement sur les réactions qu’elles soient négatives ou positives afin de montrer que la marque est présente et proche de sa cible.

brand-mention

Voici l’infographie reprenant ces 16 réflexions :

content-marketing