Nouvelle version du SEO Cheat Sheet

///Nouvelle version du SEO Cheat Sheet

Nouvelle version du SEO Cheat Sheet

La société Moz, anciennement connue sous le nom de SEOMoz vient de publier une nouvelle version de son célèbre SEO Cheat Sheet.  Ce document est incontournable si vous devez gérer le référencement d’un site car il permet d’avoir une vue d’ensemble sur les différentes possibilités d’optimisation « on page ».

Vu les derniers changements proposés par Google, l’ancienne version, datant de 2008, commençait à devenir un peu obsolète. Tout ceci est maintenant mis à jour tout en proposant un très bon résumé sur les principaux concepts SEO.  Ce document a le mérite de guider le débutant vers les points cruciaux même s’il ne suffit pas, à lui seul, pour maîtriser le référencement.  En effet, il y manque des informations importantes concernant le netlinking et l’architecture des contenus.

 

Les optimisations qui restent toujours d’actualité

Les balises “title” et “description” sont, bien sûr, toujours aussi importantes. Leur taille et leur contenu doivent être choisis avec grand soin. 60 à 80 caractères pour la balise Title et 155 caractères pour la description. Etant donné que ces balises sont affichées dans les résultats de recherche, elles doivent être unique par page et donner envie aux internautes de la consulter.

On pourrait également ajouter qu’il n’est pas nécessaire d’avoir le contenu de la balise Title identique à celui du H1. Il vaut mieux essayer de les varier tout en plaçant le mot-clé le plus  important au début de la balise Title. Le H1 peut être un peu moins optimisé que la « Title ».

Concernant les liens internes, Moz insiste sur deux points fondamentaux:

–       Pour éviter une pénalité de notre ami Google, il est fortement conseillé d’utiliser le nofollow pour les liens que vous achetez.

–       Les mots-clés pour vos images utilisées comme lien sont également importants. Mettez-les dans l’attribut alt du tag <img> sans pour autant la spammer.

Il y a également plus de détails sur les sitemaps par rapport à l’ancienne version. Faites un sitemap pour vos médias (vidéos, images) et, si nécessaire, pour la version mobile ainsi qu’un spécifique pour Google Actualité si c’est applicable dans votre cas.

Bien évidement, la balise rel=”canonical” garde toujours toute sa valeur pour éviter le contenu dupliqué quand plusieurs URL sont utilisées pour accéder à la même page. Les 301 peuvent être également utilisées pour l’éviter dans d’autres circonstances.

Si vous avez un blog, Moz préconise aussi de le mettre sur le domaine principal au lieu de l’installer dans un sous-domaine (ex. www.monsite.com/blog au lieu de blog.monsite.com). Cela vous évitera de faire un double travail SEO pour chaque domaine et cela apportera plus d’autorité au domaine principal.

 

Les points importants à ne plus oublier

Les deux dernières pages du SEO Cheat Sheet contiennent les changements les plus importants par rapport à l’ancienne version.

Structurez vos données !

Tout d’abord, Google préconise de structurer vos pages en y incluant des métadonnées dont l’objectif est d’aider les moteurs de recherche à mieux comprendre vos contenus. Le principe est assez simple : en ajoutant des tags supplémentaires dans le code HTML, on leur permet de mieux décortiquer le contenu.

Schema.org est un nouveau standard initié par les principaux moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo et Yandex) qui va dans ce sens. Il  propose une série de schémas qui permettent de structurer différents types d’objets dans les pages HTML comme des infos sur une société, une recette ou un descriptif d’événement. Il y a une multitude d’exemples sur le web mais le site  Schema.org vous donnera déjà beaucoup d’informations.

Google est également occupé à tester la mise en avant des articles de fond dans les SERPs. C’est encore un peu tôt pour comprendre comment soudoyer Google pour qu’il choisisse les vôtres mais il est clair qu’il utilisera de plus en plus vos métadonnées.

L’arrivée de Google+

Un autre changement important depuis 2008 est,  bien entendu, l’arrivée de Google+ et de ses possibilités d’intégration avec nos sites web. Outre le fait que Google a besoin de son réseau social, il va l’utiliser pour identifier les sites de qualité et les auteurs influents. Les concepts d’authorship et de publisher sont maintenant des notions qui doivent être parfaitement maîtrisées. Profitez donc de ces principes pour associer votre profile Google+ à vos contenus  et Google vous en remerciera !

Le support multilingue

L’arrivée du hreflang est également très importante pour la conception de sites multilingues et internationaux. Il facilite grandement l’interconnexion des différentes versions linguistiques de votre site. Étant donné que le sujet a été traité la semaine passée, je vous invite à consulter l’article sur le référencement multilingue pour obtenir plus d’informations à ce sujet.

Le web mobile

Il y a eu également beaucoup de changements pour le SEO mobile. Google propose 3 solutions :

–       Le responsive web design : c’est la solution la plus simple (mais peut-être pas pour votre web designer) car elle ne change pratiquement rien dans la mise en place du référencement étant donné que c’est le même site qui sera utilisé pour tous les supports mobiles et bureaux.

–       L’utilisation du Vary Http Header dans le cas où le code HTML et CSS sont différents par user agent. Cette solution est à privilégier dans le cas où le responsive ne peut pas facilement être utilisé.

–       Si le contenu et la structure du site sont très différents entre la version mobile et bureau, il est préférable d’utiliser différents domaines (ex. http://monsite.com et http://m.monsite.com) mais dans ce cas, il est important d’utiliser les attributs rel= « alternate » et rel= »canonical » pour les contenus communs. Un exemple se trouve sur la dernière page du SEO Cheat Sheet

Toutes les informations sont détaillées sur cette page .

Rien compris ?

Pas de panique ! Le SEO Cheat Sheet contient toute une série de liens qui vous permettront d’avoir plus de renseignements sur les divers concepts abordés.  Et si cela ne va toujours pas, profitez des commentaires de cet article pour poser toutes vos questions.

 

Bonne lecture du SEO Cheat Sheet !

 

Abonnez-vous

Abonnez-vous à notre liste de diffusion pour obtenir des trucs et des mises à jour intéressantes dans votre boîte e-mail.

Merci de votre inscription.

Quelque chose n’allait pas.

2017-03-29T15:19:24+00:00

Send this to a friend