Copywriting : la technique de la pyramide inversée

///Copywriting : la technique de la pyramide inversée

Copywriting : la technique de la pyramide inversée

Copywriting : la technique de la pyramide inversée
5 (100%) 4 votes

La méthode de la pyramide inversée est l’un des principes fondamentaux du journalisme traditionnel, mais elle peut aussi être appliquée efficacement par les rédacteurs de sites Web. Les journalistes ont compris que leurs lecteurs liraient rarement  un article jusqu’à la fin. Les rédacteurs de sites Web le savent aussi. À l’aide d’études de suivi oculaire ou eyetracking, il est facile de voir que l’attention des lecteurs à diminue bien avant la fin du texte. C’est pourquoi, il est recommandé d’utiliser la pyramide inversée. Autopsie de la méthode de la pyramide inversée.

Historique de la pyramide inversée

Ce style d’écriture est depuis longtemps associé au journalisme et est largement considéré comme l’un des moyens les plus efficaces d’attirer l’attention du lecteur. Bien que l’origine exacte du style de la Pyramide inversée fasse l’objet d’un débat, la plupart s’accordent à dire qu’il a été utilisé dans la plupart des entreprises journalistiques tout au long du XXe siècle et qu’il l’est encore aujourd’hui.

Qu’est-ce que la pyramide inversée ?

La pyramide inversée est basée sur l’idée que les médias en général – mais les médias journalistiques en particulier – doivent capter rapidement l’attention des lecteurs potentiels. La théorie est qu’il y a une telle surabondance de médias à consommer pour les lecteurs que toute personne souhaitant attirer leur attention doit “aller droit au but” le plus rapidement possible. Contrairement à un roman,  les articles journalistiques ont un taux d’engagement très faible parmi les lecteurs potentiels. L’idée du journalisme, qu’il s’agisse d’un journal, de la radio ou de la télévision, est que même si la durée d’attention ne dure pas jusqu’à la fin de l’article, le lecteur aura toujours une idée de  l’information principale.

Avec une pyramide inversée, un article à succès qui attire l’attention du lecteur tout de suite, et ajoutera graduellement plus de détails plus bas dans la pièce. Le nom “Pyramide inversée” fait référence à la forme théorique du contenu écrit dans un tel format, à savoir, l’information la plus grande et la plus importante en haut, et les détails plus petits et plus nuancés en bas.

pyramide-inverseePremière partie de la pyramide

La méthode se réfère à l’idée d’écrire un article avec l’information la plus importante en premier. La première phrase devrait répondre aux quatre questions les plus importantes sur le sujet de votre contenu : Qui, quoi, où et quand. Le Qui est qui est le sujet du texte, le quoi est ce qui est arrivé à cette personne, à cette entreprise ou à ce lieu, le où est le lieu et le quand est la date ou le moment.

Deuxième niveau de la pyramide

Vient ensuite le deuxième contenu le plus important, puis le suivant et le suivant. Imaginez l’écriture – comme son nom l’indique – comme une pyramide inversée ; un triangle à l’envers.

Dernier niveau de la pyramide

Les détails sont repris dans la dernière partie

La pyramide imbriquée

Utilisez la pyramide inversée dans les paragraphes. Si les lecteurs parcourent le côté gauche de la page, vous aurez plus de chances d’attirer leur attention si vos paragraphes commencent par vos points forts.
Évitez les gros blocs de texte. En divisant votre écriture en différentes sections à l’aide d’en-têtes et de listes à puces, vous aiderez les yeux des lecteurs à discerner les débuts de nouveaux points importants.

Le style général du texte

Avant même que l’article ne commence, il devrait y avoir un titre qui attire l’attention et un chapeau qui constitue une invitation à la lecture Le titre et le chapeau doivent donner aux lecteurs une idée de l’objet de l’article et de la conclusion générale que l’auteur tente de tirer.

L’article lui-même devrait commencer par une déclaration ou une anecdote qui attire l’attention et fournir une explication de haut niveau de l’objectif général de l’article. Les lecteurs seront en mesure de discerner rapidement si l’information est pertinente pour eux et de continuer à lire si elle l’est. L’idée est d’en arriver au point immédiatement, et de ne pas s’inquiéter d’entraîner l’auditoire dans un effort pour qu’il lise l’article en entier afin de trouver l’information dont il a (ou non) besoin. Au fur et à mesure que l’article se poursuit, il devrait ajouter graduellement des détails supplémentaires à l’appui de la conclusion du premier paragraphe.

Les paragraphes de l’article devraient également suivre un format similaire à celui de l’article dans son ensemble. Cela signifie ouvrir tous les paragraphes (ou la plupart) avec un point principal et ajouter des phrases d’accompagnement dans le reste du paragraphe. Idéalement, la plupart des paragraphes (ou sous-sections si l’article est ainsi formaté) ne devraient comporter qu’un seul point principal.

Pourquoi le style d’écriture de la pyramide inversée est adapté au web ?

Le style de la pyramide inversée est le meilleur pour le contenu Internet pour les mêmes raisons qu’il est un style efficace pour le journalisme traditionnel. Les sites Web sont en concurrence féroce et constante pour attirer l’attention des lecteurs, qui sont eux-mêmes inondés d’une quantité infinie de contenu sur Internet. De plus, les utilisateurs d’Internet ont la possibilité de changer rapidement le site Web qu’ils lisent, soulignant encore plus l’importance d’attirer leur attention et leur intérêt immédiatement.

L’Internet offre également un avantage unique pour écrire dans le style de la pyramide inversée. Le référencement ou SEO, est le terme général utilisé pour décrire le contenu Internet qui est conçu pour améliorer le placement d’un site Web ou d’une page Web particulière sur les pages de résultats des moteurs de recherche (c.-à-d. Google). Ces pages de résultats des moteurs de recherche, ou SERPs, peuvent avoir un impact massif sur la quantité de trafic et la légitimité d’un site web. Le style d’écriture pyramide inversée formate le contenu de sorte que les algorithmes des moteurs de recherche valorisent le contenu écrit de cette façon. La raison en est que la Pyramide Inversée met intrinsèquement des mots-clés vers le haut de l’article (ainsi que dans le titre et le sous-titre). Il est crédible que les algorithmes des moteurs de recherche valorisent spécifiquement le style d’écriture de la Pyramide Inversée parce que ceux qui écrivent dans ce style ont tendance à avoir un niveau d’écriture plus élevé. Après tout, le style d’écriture de la pyramide inversée n’est pas le format d’essai enseigné à l’école, et peut être contre-intuitif pour ceux qui ne sont pas familiers avec ses avantages.

 

2018-06-20T20:17:57+00:00

Send this to a friend