Le référencement de votre vidéo dans Youtube et, par extension, dans Google commence par optimiser votre vidéo et de votre chaîne Youtube. Voici comment procéder pour que vos vidéos soient bien placées dans le moteur de recherche de Youtube !

Récemment, Régis Vansnick vous montrait toute la richesse de la vidéo comme outil marketing. Bien utilisée, elle est un puissant moyen de communication. Pour rappel, la vidéo :

  • montre ;
  • informe ;
  • explique ;
  • raconte ;

Stop. Petite question : allez-vous faire le nécessaire pour la rendre visible ? Et oui, une vidéo, comme un site internet, nécessite de l’optimisation pour être trouvable par les internautes. Sinon, vous risquez d’être le (la) seul(e) à en admirer la beauté. Comme pour un site web, le référencement d’une vidéo se travaille. Ça ne tombe pas du ciel.

Les facteurs de classement d’une vidéo sur YouTube

La chaîne Youtube

Si vous commencez à publier des vidéos sur Youtube, soyez attentif à faire augmenter les métriques de votre chaîne, c’est un élément essentiel pour un bon référencement de vos vidéos.

L’autorité de votre chaîne Youtube

Mots-clés de votre chaîne Youtube

Un canal YouTube correctement optimisé aide grandement les moteurs de recherche à comprendre votre contenu et, par conséquent, l’optimisation peut améliorer votre classement tant sur YouTube que dans les moteurs de recherche tels que Google.

L’algorithme de YouTube accorde beaucoup d’importance aux métadonnées, et les mots-clés de votre chaine en sont une part importante. Il s’agit essentiellement de descriptions de votre chaîne qui donnent aux utilisateurs une idée d’un coup d’œil de ce qu’est votre contenu. Ils peuvent être ajoutés à partir des paramètres avancés du studio de création dans votre tableau de bord YouTube.

Cependant, les mots-clés de canal ne sont un facteur de classement efficace que s’ils sont utilisés correctement. Avant de les choisir, assurez-vous d’effectuer des recherches approfondies sur les mots-clés liés à votre industrie et à votre marque.

Les playlists

Un peu comme la technique des silos en référencement de sites Internet, créer des playlists aide Google à voir une cohérence sémantique entre vois vidéos.

La fréquence de publication

Il est évident que l’on ne publie plus UNE vidéo d’entreprise. Si vous optez pour ouvrir un chaîne Youtube, c’est comme un blog, vous devez l’alimenter régulièrement.

Le nombre d’abonnés

Pensez à promouvoir votre chaîne pour que les gens s’y abonnent. Cela peut se faire sur votre blog par exemple.

La confiance de votre chaîne Youtube

  • L’âge de votre chaîne
  • Le total de vues
  • Le nombre d’abonnés
  • Les commentaires

Chaque vidéo

Titre de la vidéo

Les métadonnées sont un facteur de classement important pour les vidéos YouTube et cela inclut, bien sûr, le titre de votre vidéo. Les titres donnent une première impression de votre vidéo aux moteurs de recherche, à YouTube et aux utilisateurs finaux. Une vidéo bien intitulée attirera plus de trafic et augmentera votre visibilité.

Les titres plus courts fonctionnent généralement mieux, car les titres plus longs peuvent être coupés selon le navigateur, l’appareil ou le moteur de recherche que les gens utilisent.  Enfin, les mots-clés doivent être placés au début de votre titre et doivent toujours être pertinents pour la vidéo en question.

Description de la vidéo

Avec le titre de votre vidéo, la description de la vidéo est l’un des facteurs de classement YouTube les plus importants.

Comme YouTube et Google ne peuvent pas extraire des informations de votre vidéo, ils ont besoin d’une description textuelle pour déterminer le contenu de votre vidéo. Si vous n’en incluez pas, et donc ne donnez aux moteurs de recherche aucun moyen de savoir de quoi parle votre vidéo, votre classement pourrait en souffrir.

La description de votre vidéo doit être d’au moins 250 mots et, tout comme votre titre, inclure des mots-clés pertinents et appropriés.

Pour d’autres avantages SEO, placez votre mot-clé principal dans les 25 premiers mots de la description, et le lien vers des URL externes, tels que vos canaux de médias sociaux et le contenu du blog correspondant.

Tags de la vidéo

Les tags sont des descriptions d’un ou deux mots qui offrent à YouTube un aperçu supplémentaire du sujet et du contenu de votre vidéo. Bien qu’ils n’aient pas autant d’impact sur le classement que le titre ou la description de votre vidéo, les tags sont toujours un élément important.

Ils peuvent également aider les utilisateurs à trouver votre contenu. Essentiellement, les balises sont des mots-clés – pensez donc aux types de phrases que les gens peuvent utiliser lorsqu’ils recherchent votre vidéo.

Enfin, gardez à l’esprit les mots-clés que vous avez utilisés pour le reste de votre canal. Encore une fois, assurez-vous que les balises que vous utilisez sont pertinentes et n’allez pas trop loin. Dix balises bien documentées et pertinentes valent mieux que 20 balises génériques qui se perdront dans le mélange.

Les liens vers la vidéos

Le netlinking est à la base de l’algorithme de Google, il est donc logique que ce facteur ait été repris par Youtube. Les liens vers les vidéos peuvent se faire de deux façon, soit un lien vers l’url de la vidéo soit via un embed.

L’expérience utilisateur

La qualité vidéo a un effet énorme sur l’expérience de l’utilisateur. Si une vidéo a un taux de rebond important, elle risque de perdre des positions. Soignez donc tout particulièrement votre accroche.

Sur YouTube l’accent est mis sur l’interaction de l’utilisateur pour déterminer la qualité du contenu – et si l’engagement de l’utilisateur est négatif, cela envoie un message assez fort aux robots YouTube.

La rétention de votre vidéo

La rétention vidéo, qui est le pourcentage de votre vidéo que les gens regardent, est une autre mesure très importante de l’expérience utilisateur. Par exemple, si vous avez une vidéo de cinq minutes et que les gens n’en regardent qu’une minute, le manque d’intérêt envoie un signal assez fort à YouTube que votre vidéo ne satisfait pas le spectateur.

Temps de visionnage

Depuis fin 2012, YouTube utilise ce qu’il appelle le ” temps de visionnage ” pour déterminer (en partie) la qualité des vidéos.

Le temps de visionnement fait essentiellement référence à la durée de chaque séance de visionnement. Avant sa création, YouTube s’appuyait uniquement sur le nombre de visionnages, ce qui signifie que même si une vidéo avait un taux de rebond élevé, elle serait toujours bien classée, tant qu’elle aurait beaucoup de vues.

S’appuyer uniquement sur le nombre de visionnages pour évaluer la qualité vidéo était une méthode ouverte aux manipulations et aux abus – comme l’achat de vues, par exemple. De plus, il ne donnait pas une bonne indication de la pertinence ou de la qualité.

De nos jours, YouTube accorde beaucoup d’importance au temps de visionnage. Son algorithme donne la priorité aux vidéos qui conduisent à une session de visionnage globale plus longue par rapport à celles qui ont plus de vues.

À l’aide du rapport d’analyse des vues de YouTube et du rapport de rétention de l’audience, vous pouvez voir quelles vidéos ont le meilleur et le pire temps de visionnage, et planifier votre contenu futur en conséquence.

Une bonne façon d’augmenter la durée des sessions de visionnement d’un utilisateur est d’utiliser des annotations et de laisser des liens vers d’autres vidéos dans la boîte de description.

Les vues

Bien que YouTube accorde beaucoup d’importance au temps de visionnage, l’affichage demeure un facteur de classement essentiel sur YouTube. Plus il y a de vues, plus le classement est élevé – en particulier pour les mots-clés concurrents.

Tout simplement, si vous voulez un classement élevé pour des mots-clés plus compétitifs, alors vos vidéos ont besoin d’avoir beaucoup de vues.

C’est pourquoi vous devez prendre des mesures pour diffuser votre contenu vidéo sur d’autres plateformes. Cela augmente la visibilité de vos vidéos et peut augmenter le nombre de vues.

Les réactions

YouTube analyse les paramètres de l’expérience utilisateur tels que les commentaires, s’abonne après avoir regardé, aime et déteste, et partage – puis les utilise comme base pour déterminer la qualité de votre contenu. Si YouTube voit que votre vidéo engage les utilisateurs (c’est-à-dire qu’elle a beaucoup de commentaires, d’appréciations et de partages), elle sera mieux classée qu’une vidéo peu engagée.

De même, si vous gagnez des abonnés à votre canal directement à partir d’une vidéo, il envoie un signal énorme à YouTube que la vidéo est un morceau étonnant de contenu.

L’une des façons les plus simples d’obtenir des commentaires est de poser une question à vos téléspectateurs pendant la vidéo.

Légendes et sous-titres

Pour les vidéos qui contiennent du contenu parlé, YouTube vous permet d’ajouter des légendes. Cependant, l’ajout de sous-titres est quelque chose que beaucoup d’éditeurs négligent de faire, ce qui est une grosse erreur.

L’ajout de sous-titres à vos vidéos est bénéfique pour le classement pour deux raisons principales :

  1. Il ouvre votre vidéo à un public beaucoup plus large, y compris les téléspectateurs sourds et/ou ceux qui parlent une langue différente de celle qui est parlée dans la vidéo.
  2. Les sous-titres sont crawlés par les moteurs de recherche, et en tant que tels, peuvent vous donner un coup de pouce important au classement.

La définition de la vidéo

La qualité vidéo est un facteur de classement incroyablement important, et les vidéos haute définition (HD) se classent mieux que les vidéos de qualité inférieure. En fait, YouTube met en évidence les vidéos HD dans ses résultats de recherche.

Comment référencer une vidéo sur Youtube ?

Sur Youtube, le référencement d’une vidéo suit la même logique que le référencement d’une page web (pour rappel, Youtube appartient à Google) : d’abord du bon contenu dans et autour de la vidéo, ensuite des partages, des liens, des commentaires, des recommandations,…

Vous avez déjà créé une chaîne Youtube ? Vous avez une chouette vidéo en votre possession ? Téléchargez-la. Une fois le téléchargement lancé, 3 champs apparaissent :

Tableau de bord des informations de base dans Youtube

Ces 3 champs sont primordiaux. Vous devez les remplir  avec soin. Rassurez-vous, c’est assez simple. Si vous avez lu nos articles précédents relatifs au référencement éditorial, ça devrait même être un jeu d’enfants.

1) Assignez un titre explicite et accrocheur à votre vidéo

Le titre est, avec l’image miniature, l’élément principal de votre vidéo Youtube. Il détermine le comportement de l’internaute : clic ou non clic. Notamment parce qu’en plus d’apparaître dans les résultats de recherche Youtube, il apparait aussi dans les résultats de Google. Comme dans l’exemple ci-dessous :

Titre de la vidéo Youtube dans les résultats de recherche Google

Pour doter votre vidéo d’un titre efficace, c’est assez simple. Suivez les mêmes consignes que pour la balise title :

  • insérez votre expression-clé principale ;
  • ajoutez une bonne dose d’accroche ;
  • limitez-vous à un maximum de 70 caractères, espaces compris.

2) Ajoutez une description succincte mais costaude

Si le titre de votre vidéo est l’équivalent de la balise title, la description de votre vidéo est comparable à la balise meta description, en plus étoffée.

Pour aller plus loin, on peut dire que, dans sa forme et sa fonction, la description d’une vidéo se rapproche fortement du chapeau d’un article. Elle résume le contenu de la vidéo et donne envie de la visionner.

Petit conseil important : commencez la description de votre vidéo par un paragraphe d’accroche d’une centaine de signes (110-115 max). Passez ensuite une ligne. Pourquoi ? Voici :

  • la description de la vidéo Youtube :

Description d'une vidéo dans Youtube

  • la balise meta description qui en découle :

Description Youtube prend la forme d'une balise meta description

Puisque Youtube reprend les 2 premières lignes de votre description pour générer une balise meta description. Autant, concocter un petit texte à votre avantage, non ?

3) Créez des tags avec vos meilleurs mots-clés

Les tags informent Youtube du contenu de votre vidéo. Ils l’aident aussi à déterminer si votre vidéo est pertinente pour  l’internaute, en fonction de sa requête et de ses précédents visionnages.

Puisque vous avez fait les choses dans le bon ordre. Puisque, avant de vous lancer dans la création de votre contenu, vous avez d’abord réalisé une recherche exhaustive des mots-clés. Ceux utilisés par votre cible. Il ne vous reste plus qu’à en copier quelques-uns et les coller dans le champ « tags ». Attention pour que vos mots-clés soient pris en compte comme tags, vous devez soit les séparer par des virgules, soit appuyer sur « enter » après chacun d’entre eux.

(4) Autorisez les commentaires et répondez-y !

Dernier petit conseil pour la route : autorisez les commentaires. Youtube est une plate-forme sociale. Par conséquent, le contenu est à la construction communautaire. Nier cela, c’est rester dans l’époque révolue du web 1.0.

Les commentaires, pour autant qu’ils soient constructifs et respectueux, sont très intéressants. Ils vous permettent d’avoir un feed-back sur vos produits et services, de prendre le pouls de votre audience et d’élargir le champ lexical de votre contenu vidéo. Et plus il y a de contenu autour de votre vidéo, plus son référencement s’améliore.

Article co-rédigé par Julien Geets