StartUp Interview de Bart Verschuren fondateur de Site-annonce.be

Accueil/Sites Internet/StartUp Interview de Bart Verschuren fondateur de Site-annonce.be

StartUp Interview de Bart Verschuren fondateur de Site-annonce.be

Nouvelle interview d’un créateur de start-up. Le site de la société est site-annonce.be. Il a pour objet de permettre à l’utilisateur de trouver des objets d’occasion sur le web.

Voici donc les réponses à nos dix questions de Bart Verschueren qui est un des fondateurs de la société BCNet.

1-. Peux-tu te présenter, stp

Je m’appelle Bart Verschueren. J’ai 34 ans et suis père de famille de deux enfants… Je suis dans le web depuis plus de 10 ans. J’ai commencé à bosser chez eBay après mes études et depuis ce moment-là je suis tombé dans le monde des petites annonces en ligne.
bart-verschueren-siteannonce

2-. Explique-nous le concept de ta start up

Nous avons créé un moteur de recherche pour produits d’occasion : site-annonce.be. Il permet de chercher à travers toutes les annonces du web et de trouver les meilleures occasions plus rapidement. En regroupant tous les produits d’occasion sur 1 site, nous offrons la possibilité de trouver les meilleures affaires sans avoir à surfer de site en site. Dans le cas de recherches spécifiques, il est également possible de créer des alertes. Dès que le produit que vous cherchez est mis en vente sur le web, vous en êtes aussitôt averti par email.

3-. Comment l’idée t’es-elle venue ?

L’idée est que dans la plus part des cas, l’achat d’occasion représente une affaire. Le fait qu’un produit perde la moitié de sa valeur une fois qu’il a été déballé  n’est pas logique d’un point de vue valeur. Ce même produit fonctionne aussi bien que celui dans les rayons d’un magasin. Notre but est d’aider les gens à trouver des produits qu’ils recherchent ou trouvent aux meilleurs prix.
Un étudiant qui cherche un laptop pour écrire son travail de fin d’études peut s’acheter un Macbook récent pour 250 EUR. Pourquoi dépenser au moins 400 EUR pour un produit neuf mais d’une qualité inférieur ? Et pourtant, nous continuons à acheter des produits neufs en masse. Aujourd’hui, le marché des produits neufs en ligne est 40 fois plus grand que le marché des produits d’occasion. Nous voulons rendre l’achat de produits d’occasion  plus facile. Chacun peut y trouver intérêt : plus de pouvoir d’achat pour les consommateurs parce qu’il paie des prix moins élevé, la revente se fait plus facilement donc on récupère de l’argent, on consomme de façon plus intelligente donc on évite le piège de la surconsommation,…

C’est pour ces raisons que nous avons développé un moteur de recherche de produits d’occasion.

4-. Comment as-tu trouvé tes associés ?

Après avoir travaillé 5 ans chez eBay, j’ai travaillé 5 ans en tant que responsable Marketing chez Vente-Exclusive.com. En parallèle à mon emploi, je travaillais sur le site et c’est aussi là que j’ai rencontré Vincent Vandegans qui imaginait des tonnes de possibilités pour étendre les fonctionnalités du moteur de recherche.

5-. Et tes employés ?

Nous avons trouvé nos premiers employés via le BetaCowork, un réseau de startups & geeks à Etterbeek. Les autres employées sont des connaissances rencontrées lors de formations suivies dans le passé.

6-. Quelles difficultés as-tu rencontrées dans le parcours de création ?

L’année passée, les visites sur notre site venant de France et d’Italie ont considérablement augmenté. Le nombre d’information contenu dans nos bases de données a aussi connu une forte croissance. Nous avons donc dû changer de fournisseur de serveurs.

Plusieurs pannes de serveurs nous ont forcés à prendre cette décision. Nous avons également dû changer d’architecture de bases données pour soutenir la croissance des données à gérer.

Aujourd’hui nous accueillions plus de 4 millions de visiteurs par mois et nous traitons presque 300Go de données sur des annonces mise en ligne dans 7 pays différents.

7-. Quels conseils donnerais-tu à un candidat entrepreneur ?

Pendant les moments difficiles je me suis toujours dis que si les choses se passaient mal, au moins je ne regretterais pas d’avoir essayé. Cette pensée m’aide à relativiser les situations de crise mais aussi à prendre des décisions qui comprennent des risques importants.

8-. Et si c’était à refaire ?

Oui sans hésiter ! C’est une superbe aventure qui n’arrête pas à m’étonner. J’ai hâte de voir où nous seront dans 3 ans.

9-. Quel est la clé de votre succès ?

Ne jamais arrêter de se poser la question « le pourquoi et le comment du fonctionnement des choses ? ». Trop souvent j’étais étonné de découvrir qu’il y avait moyen de faire mieux grâce à une analyse objective de la situation.

10-. Comment voyez-vous l’avenir ?

Nous sommes au milieu d’une révolution digitale. Aujourd’hui, grâce aux développements du hardware qui devient de plus en plus puissant et les solutions pour gérer du Big data par les géants Américains (Amazon, Google et Microsoft), il est possible pour chacun de créer des applications qui facilitent la vie de milliers de gens. Je pense que ceci amène de grandes opportunités et que nous devons en faire partie.

By | 2017-03-22T11:44:21+00:00 janvier 13th, 2015|Sites Internet|0 Comments

About the Author:

Entrepreneur, formateur, conférencier et prof d'e-marketing CITATION favorite 'If you want to go quickly, go alone; if you want to go far, go together.' Dkoop agence E-marketing