Copywriter, rédacteur web (ou rédactrice web), créateur de contenus, voilà des termes qui sont de plus en plus utilisés vu l’émergence du content marketing et de la mise en place d’une stratégie de contenu par les entreprises. Rédiger est un métier, découvrons l’art du copywriting  dans les lignes ci-dessous.

Qu’est-ce que le métier de copywriter?

Le copywriter est la personne chargée de la rédaction de textes à des fins de marketing. C’est un professionnel aguerri qui maîtrise les techniques de rédaction : il sait déjouer les pièges de la syntaxe et de l’orthographe, mais surtout, il sait rédiger un message clair, incisif et percutant, calibré pour atteindre le public visé par son client. C’est un spécialiste des techniques d’écriture et rédige pour des supports tels que :

  • les sites Internet et blogs;
  • les médias sociaux;
  • les newsletters;
  • les communiqués de presse;
  • les brochures commerciales;
  • les dépliants publicitaires;
  • les courriers commerciaux;
  • etc.

Copywriter, un vrai métier

Le gros problème de l’écriture, c’est que tout le monde sait écrire ou pense en tout cas avoir les capacités de le faire. Effectivement, ce n’est pas compliqué. Ou, en tout cas, ça n’en a pas l’air. Tout le monde peut y arriver à conditions de se donner les moyens de son ambition.

Il ne suffit pas d’avoir les capacités requises pour devenir un rédacteur professionnel. Si c’était le cas, tout le monde pourrait s’improviser copywriter. Il faut aussi se former et pratiquer !

Un copywriter écrit et rédige

Le copywriter écrit et est doté d’une capacité rédactionnelle professionnelle. Il peut être payé pour les tâches de rédaction telles que :

Pour l’univers de la pub

les slogans publicitaires (le  “Parce que je le vaux bien” de l’Oréal), les “baselines” (le “Das auto” de Volkswagen, le “Créateur de chances” de la Loterie Nationale, le “Connecting people” de Nokia…), les scénarios et les dialogues des publicités radio ou TV, les publireportages dans la presse, les textes des jeux-concours…

Contenu web pour internet et le digital marketing

  • Écrire les textes des sites web et des blogs professionnels est du copywriting ou de la rédaction web ;
  • en matière de social media marketing, les “status updates” et autres “posts” sur les pages Facebook des marques (en tout cas les plus importants, les autres étant écrits par un community manager) ;
  • les textes des petites publicités que vous voyez sur le côté de votre écran de consultation Facebook ;
  • les tweets, à moins que cela n’incombe au community management ;
  • les emails automatisés (marketing automation) ;
  • les fiches produits ;
  • les textes des landing pages ;

Pour la communication sur papier

  • Les communiqués de presse,
  • les brochures commerciales,
  • les dépliants publicitaires,
  • les courriers commerciaux,
  • les rapports annuels,
  • les invitations,

Bref, tout. Ou presque. Bien entendu, tous les copys ont leur(s) spécialité(s). Certains se spécialisent dans les slogans publicitaires, d’autres dans l’écriture pour le web, d’autres dans un secteur particulier, bref chacun évolue selon ses affinités et les opportunités qui se présentent.

Autres compétences d’un copywriter

Un bon rédacteur ne va pas restreindre ses compétences à l’écriture ou la réécriture de contenus, il se doit d’avoir aussi des connaissances plus large en marketing et communication telles que :

  • Recherche et choix d’un mot clé principal
  • Définir une stratégie de contenu dans le cadre d’une stratégie digitale ou stratégie marketing
  • Rédaction d’une charte éditoriale
  • Analyse sémantique
  • Rédaction des balises pour l’optimisation SEO : Title et descriptions
  • Maillage interne

Qu’est-ce que le copywriting ?

Le copywriting est l’art et la science de l’écriture en vue de la rédaction d’un contenu unique (évidemment sans plagiat) pour promouvoir un produit, une entreprise, une personne ou une idée. Et sélectionner, éditer, tisser et construire soigneusement ces mots de manière à persuader le lecteur de prendre une action spécifique et mesurable.

L’objectif final du copywriting n’est pas forcément de vendre le produit d’un seul coup, mais de persuader le lecteur d’entreprendre une action spécifique. Et cette action, qui est souvent censée avoir lieu sur une landing page, peut être de:

  • s’abonner à une newsletter,
  • d’appeler le numéro de téléphone à l’écran,
  • de cliquer sur un lien,
  • d’envoyer un e-mail à ses amis,
  • etc.

L’une ou l’autre de ces mesures sera utilisée, à son tour, pour faire avancer le prospect dans le tunnel de vente.

Cependant, afin de mettre sur papier une rédaction efficace en terme de copywriting, le rédacteur doit endosser un certain nombre de chapeaux différents : Le chercheur avec une démarche créative, le détective, l’artiste, le psychologue, le scientifique et plus encore.

La rédaction web, écritre pour l’algorithme de Google

L’algorithme de Google demande de fournir du contenu éditorial de qualité s’ils souhaitent voir se positionner leur site/blog dans les premières positions du moteur de recherche. L’entreprise a donc tout intérêt de travailler sur sa création de contenu en mettant en place une stratégie de contenus et une ligne éditoriale à suivre.

La mission du rédacteur web SEO (SEO : Search engine optimisation ou optimisation dans les moteurs de recherche) va donc être la production de contenus rédactionnels pour continuer à alimenter le site web avec du contenu qualitatif en accord avec la stratégie webmarketing de l’entreprise.

Des compétences en SEO sont très recherchées chez les rédacteurs et rédactrices web. Vous l’aurez compris, écrire pour le web ne s’improvise pas, des techniques de référencement web sont à connaître afin d’offrir du contenu rédactionnel de qualité pour la communication digitale de l’entreprise.

On peut également faire appel à un rédacteur web pour retravailler le contenu de son site web ou de son blog lors d’une refonte de site ou tout simplement pour améliorer son référencement naturel. Le rédacteur web peut travailler de zéro ou d’une base donnée par son client et va donc devoir réécrire le contenu d’une manière optimisée.

Comment rédiger du contenu seo de qualité ?

Le référencement repose sur trois éléments : les aspects techniques du site Internet, les contenus du site et le netlinking. Le rédacteur freelance sera souvent amené à collaborer avec un référenceur.

Un client souhaite publier un contenu de qualité et des articles de blogs optimisés pour le seo pour le site Internet de son entreprise ? Voici quelques conseils sur les bonnes pratiques à avoir pour écrire du contenu optimisé pour le web.

Le point le plus important à ne pas oublier est que le rédacteur web doit apporter de l’information à son lecteur et doit donner envie au lecteur de rester sur le site,  de lire l’article jusqu’à la fin et de l’amener à consulter d’autres pages du site web. Le rédacteur web doit donc prendre le temps de s’informer sur son sujet de rédaction, il doit maîtriser le sujet et ne pas donner de mauvaises informations.

Au niveau du référencement web, les mots-clés doivent être insérés de manière naturelle, cela ne doit pas être une liste de mots-clés. Google est intelligent et sait faire la différence entre du contenu fluide à forte valeur ajoutée et un texte rempli de mots-clés mis bout-à-bout. Dans la rédaction de son texte, le rédacteur web doit savoir se relire et corriger d’éventuels fautes de grammaire, d’orthographe et de syntaxe.

La rédaction web est un domaine passionnant, car il demande au rédacteur web de s’adapter aux sujets confiés et surtout de se documenter. C’est donc un métier très enrichissant intellectuellement. Des rédacteurs professionnels sont déterminants pour les entreprises voulant améliorer leur référencement ou démarrer une démarche d’Inbound Marketing.

Comment devenir rédacteur web professionnel ?

L’art d’écrire et de bien le faire s’apprend avec l’expérience. Donc vous pourriez ne pas être doué si vous commencez à peine votre aventure dans le métier de copywriter. Plus vous écrivez, mieux c’est. Voyons les étapes pour devenir rédacteur publicitaire indépendant.

1-. Vous former

Le savoir est devenu abondant. Pour quiconque souhaitant se former à un métier en extension comme celui de copywriter, il existe de nombreuses solutions. La lecture de blog est importante, tout comme des ouvrages sur le sujet. Trouver des MOOCs peut aussi être un plus pour acquérir les bases du copywriting.

2-. Définir votre niche

Avant de commencer à chercher des clients, avant de commencer à mettre les doigts sur le clavier, avant de faire quoi que ce soit, vous devez d’abord définir votre niche. Il s’agit du domaine et de l’auditoire précis que vous allez cibler en tant que rédacteur web.

Certains vont se poser la question :

Mais pourquoi voudrais-je me limiter ? Je n’aurais pas plus de travail de copywriting si je m’ouvrais à plus de gens ?

C’est paradoxal, mais vous serez en fait en mesure de trouver plus de travail ET de facturer plus cher si vous réduisez votre public et votre spécialisation.

Les clients préfèreront toujours un copywriter spécialisé. Il sait qui sont ses clients et offre un objectif clair. En tant que tel, il attirera plus de clients.

Vous positionner sur votre marché cible

Ce seront vos clients potentiels. Demandez-vous :

  • Quel est leur secteur d’activité ?
  • Quels sont leurs services ?
  • Comment font-ils pour leur copywriting actuellement ?

Une fois que vous avez la réponse à ces questions, vous pouvez trouver votre rôle bien défini. Une fois que vous savez comment vous voulez aborder votre travail de rédaction, il est temps de trouver vos premiers clients.

3-. Lire, l’importance de la lecture

Observer, comprendre, analyser d’autres contenus textuels est essentiel. Avant de vous mettre à l’écriture, sachez lire, découvrir des auteurs avec leur style particulier, des tournures de phrases, des allégories et d’autres figures de style dont vous pourriez avoir l’utilité.

Au delà du style, en lisant, un copywriter élargit sa culture générale, ce qui lui permettra de rédiger des textes sur des sujets supplémentaires et variés.

4-. Rédiger, retravailler vos textes

Comme nous l’avons écrit ci-dessus, pour développer vos capacités rédactionnelles, plus vous écrivez mieux c’est. Il existe 5 stades successifs pour l’acquisition d’une compétence : Novice, Débutant, Compétent, Performant et Expert.

Pour traverser ces stades, cela implique les progrès suivants :

  • Le copywriter débutant devra passer de principe théorique à la pratique concrète du métier de copywriter. Pour ce faire, il devra mettre en pratique ce qu’il aura appris ou observé en matière de rédaction de textes.
  • Au fur et à mesure de l’apprentissage du métier, le copywriter aura une vision plus globale de ce qui lui est demandé, de l’intérêt de son texte et du contexte dans lequel celui-ci va être utilisé.
  • Au stade ultime, le copywriter sera un professionnel concepteur rédacteur reconnu maîtrisant l’art de la rédaction, de la stratégie éditoriale et des autres aspects importants du métier, tels que la rédaction SEO ou encore la structuration des textes adaptée au web en adaptant son texte à des keywords stratégiques.

5-. Trouvez votre premier client

Quand on commence à vendre un service de copywriting, trouver vos premiers clients peut être un peu intimidant. Nous vous suggérons plutôt d’aller là où vivent vos clients. Cela signifie aller sur les messageries, forums et sites Web que votre client peut fréquenter et être incroyablement utile. Par exemple : Êtes-vous un rédacteur pour une industrie de niche ? Commencez à répondre aux questions sur Quora concernant votre niche.

Commencez à aller sur des plateformes, comme des groupes LinkedIn et donnez-leur de la valeur. En vous engageant et en offrant une immense valeur ajoutée, vous bâtirez un réseau de clients de façon organique et développerez une réputation solide et solide.

Les plateformes de mise en relation sont d’une utilité importante surtout quand on débute dans le métier. Même si les prix pratiqués sont souvent très, trop faibles, ces plateformes de mise en relation de rédacteur avec des entreprises peuvent permettre à un rédacteur de “se faire les dents” en situation réelle.

6-. Se constituer un portfolio

Au fur et à mesure de l’élargissement de sa clientèle, le copywriter doit développer un portfolio qui lui permettra lors de négociations avec de nouveaux clients de montrer les textes qu’il a déjà rédigés.

L’idéal pour un rédacteur web freelance étant de se lancer dans le blogging afin de pouvoir donner de multiples exemples de rédaction de contenu et de jouer avec chaque style rédactionnel  qu’il maîtrise.

7-. Savoir combien facturer

C’est le moment où la plupart des rédacteurs freelance paniquent. C’est parce qu’il n’y a pas de tarif officiel pour vos services. Cependant, comme pour beaucoup de choses, vous devez vous rappeler de ne pas trop vous en soucier lorsque vous commencez à travailler à votre compte.

La flexibilité est la clé pour tout freelance débutant. Par exemple, vous pouvez vous faire connaître en écrivant pour des blogs multi rédacteurs ou sur une plateforme comme Medium.

Quand vous vous êtes constitué un book, il est plus facile de vendre vos services à prix correct. Pour vous aider, voici quatre modèles de tarification différents que vous pouvez utiliser pour établir vos tarifs :

Rédaction payée au mot

C’est le standard que vous aller le plus souvent rencontrer. Hélas, ce n’est une bonne solution ni pour le copy ni pour le client. Vous devrez, pour une question de rentabilité allonger des textes inutilement et vos textes seront moins bons qu’ils ne pourraient l’être. Ce sera le cas si vous êtes en concurrence avec des rédacteurs de pays à faible coût de main d’œuvre.

Vos remises de prix et devis seront sans cesse comparés avec d’autres rédacteurs sans tenir compte de la qualité de vos écrits. En effet, le travail est souvent évaluer en nombre de mots et pas en qualité du contenu.

Copywriting payé à l’heure

Vous fixez un taux horaire et un client vous paiera à l’heure. L’avantage pour le client est qu’il atténue son risque puisqu’il peut simplement cesser de vous payer quand il le désire s’il est insatisfait. Cela empêche aussi les clients de s’empiler sur le travail sans vous payer.

Rédaction web payée au projet

Vous saurez exactement combien vous serez payé pour l’ensemble d’un projet, avec des livrables plus concrets pour le client. Cette méthode est sympa parce que quand vous avez fini avec le projet, vous avez fini. Vous pourriez donc être payé plus que votre taux horaire. Cependant, vous courez le risque que le client ajoute plus de travail au projet au fur et à mesure que vous avancez, donc la communication sur ce qu’un “projet” implique est importante.

Montant fixe

Votre client vous versera un montant mensuel fixe. Cela permet au client d’avoir accès à vous à tout moment au cours de ce mois. En tant que débutant, vous ne trouverez probablement pas de client prêt à vous embaucher avant d’avoir acquis suffisamment d’expérience en travaillant avec eux. Cependant, c’est un bon objectif à avoir et quelque chose à garder à l’esprit lorsque vous vous lancez dans le marketing freelance.

Commission/bonus

Ce modèle de paiement peut fonctionner en conjonction avec tous les autres et peut vous fournir une saine incitation à faire votre travail. Par exemple, si votre client vous promet une prime de 1 000 € pour avoir obtenu un nombre X de prospects avec vos pages de renvoi.

Conclusion

Quand le choix a été fait de se lancer comme copywriter, vous remarquer que pour démarrer votre activité, il s’agit de mettre en pratique les concepts marketing de base via un marketing mix qui tient la route.

En reprenant les points cités ci-dessus:

  • vous mettez en place une démarche SCP : segmentation, ciblage et positionnement. Après avoir segmenté le marché, vous avez défini votre cible en choisissant des thématiques par exemple. Le positionnement, dans le cas du copywriting, se doit d’être très qualitatif pour vous différencier des rédacteurs off-shore avec qui vous ne pourriez pas rivaliser au niveau des prix.
  • vous construisez votre marketing mix :
  1. Produit (service) : C’est votre offre de copywriting
  2. Place : comment vous allez trouver vos clients
  3. Promotion : Ce sont toutes les démarches que vous allez mettre en place afin de donner de la visibilité à votre offre de service, comme vos profils sur les place de marché ou vos interactions dans des groupes Facebook ou LinkedIn
  4. Prix : Selon les modalités possibles que nous avons détaillées.